image en-tête
titre navigation
bord gauche
image acces rapide

     
     
titre recherche

       
bord bas
chemin Cliquez ici pour imprimer


Francis Dannemark, 33 voix, poèmes, Cadex Editions, 2002.

"33 voix, c'est un vieux rêve : réunir quelques-uns de mes poèmes accompagnés chacun d'une traduction dans une langue différente, et composer ainsi un livre en forme de paisible tour de Babel.

33 voix, ce sont donc des poèmes écrits en français et traduits en albanais, en allemand, en anglais, en arabe, en berbère, en bulgare, en catalan, en chinois, en créole, en danois, en espagnol, en finnois, en gaélique, en gallois, en grec, en hébreu, en hongrois, en italien, en japonais, en kurde, en lingala, en néerlandais, en occitan, en picard, en polonais, en portugais, en roumain, en russe, en suédois, en tchèque, en turc, en vietnamien et en wallon. Autant de langues, autant de musiques ; et au fond, toujours la même histoire." FDK


  "Traduttore traditore. Depuis le temps qu'on nous le dit - qui, d'ailleurs ? - et pas qu'en italien, on a fini par le croire, c'était fatal. Et peut-être n'a-t-on pas tort, après tout... "Francis et les trente-trois traîtres", donc. Digne de la Bibliothèque Verte, ce titre pourrait fort bien orner la couverture du présent recueil. À la fin de l'aventure, on y découvrirait que, tout compte fait, ces prétendus malfaiteurs sont des bandits d'honneur. Voilà qui nous rassurerait, dès lors qu'à l'évidence, certains crimes ici commis demeureront à jamais impunis !
  Que peuvent bien devenir, en effet, ces "forêts qui dressent des plans pour qu'on s'y perde"... sous un climat finnois ? Et le "vent qui ne déplace que les montagnes"... humé par un polonais ? Le poète qui "boit le lait du chat" parlerait-il chinois ? En hongrois, les chows-chows aux langues bleues s'appellent-ils toujours Lucien ?
  Si nous prenons quelque altitude, décollons du mot et de l'image, comment ne pas éprouver encore une vague inquiétude ? C'est qu'on l'aime, le paysage dannemarkien, avec ses constructions fines et translucides, ses accents cristallins. Et pourtant, on a tort de s'inquiéter. Car même quand il se brise, le cristal accroche toujours la lumière - c'est sa nature.
  Voici donc, en poésie, un rare et précieux kaléidoscope." Xavier Hanotte

Traductions : Hassan Akhannouss, Mahjoub Ayari, Magali Azéma, Chara Baconicola, Bondonga Ramazami Philémon, Seyhmus Dagtekin, Christian Edziré Déquesnes, Margrethe Lykke Eriksen, Anne-Marie Glasheen, Jep Gouzy, Barbara Grzegorzewska, Ann Christina Hansen, Pentti Holappa, Krassimir Kavaldjiev, Hilde Keteleer, János Lackfi, Ngô Tu Lâp, Bernard Lesfargues, Mats Löfgren, Anca Maniutiu, Emmanuel Moses, Bensik Mustafaj, Patricia Nolan, Kan Nozaki, Alix Parodi, Alexandra Pflimpflova, Manuel Antonio Pina, Hector Poullet, Stefania Ricciardi, Elena Romanova, Gabriel Rosenstock, Lambert Schlechter, Josée Spinosa-Mathot, Salih Yillik, Wang Bingdong.

Extraits avec traductions (télécharger les extraits) :

6 poèmes

Ce vin de lune

Dans le temps

Diverses vies

En cet instant

Le blues

Le roi de la reine

Les étranges fondations