image en-tête
titre navigation
bord gauche
image acces rapide

     
     
titre recherche

       
bord bas
chemin Cliquez ici pour imprimer


John Dubouchet, Le royaume au bord du monde, roman, Le Castor Astral, coll. « Escales du Nord », 2004.

Intrigué par les rumeurs circulant autour d'une tribu mythique aux confins du campement pétrolier amazonien où il officie, un ingénieur se propose d'en vérifier leur réalité. Profitant d'un congé, il s'équipe et s'enfonce dans la forêt ...
Dès lors, entraîné sur le fil du rasoir de la raison, il se retrouve confronté à un monde aussi insolite que déconcertant. L'un après l'autre, ses repères vont alors vaciller. Dans la lignée de Franz Kafka ou d'Alejo Carpentier, ce roman tient à la fois du récit réaliste et du conte fantastique. "Et si l'Amazonie possédait une quatrième dimension?"

Extrait (télécharger l'extrait) :

  "Vêtu de mon seul short, j'avais tout perdu. Plus de boussole, pas de GPS ni de balise de détresse, mes souliers évanouis et les pieds rougis d'une trop longue station dans l'eau du ruisseau. Je vérifiai qu'aucune sangsue ne m'avait agressé ; une morsure est toujours redoutable en forêt, mais je n'étais pas fatigué. La chaleur s'était apaisée, je me levai, étonné de si bien respirer. Le sol se présentait doux sous la plante des pieds, j'avançais néanmoins avec précaution, craignant les fourmis et la piqûre furtive d'insectes inconnus qui souvent vous paralyse. Nu-pieds, le short relâché comme si j'avais maigri, je m'approchai d'une source mais n'osai pas y boire. Le terrain était toujours aussi vague et les pierres nombreuses, disposées en tous sens sans ordre particulier. Il ne s'agissait pas de rocs affleurants, mais de pierres transportées, et peut-être même taillées. L'endroit n'avait rien de particulier, sinon qu'une perspective en faible pente engageait à la suivre. Bientôt, j'aperçus au loin des cases et une fumée, diffuse, transparente, issue d'un feu à la combustion quasi totale, ce qui est rare en pleine nature. D'ordinaire, il s'y glisse toujours quelques feuilles humides qui produisent des bouffées blanches vous signalant à la ronde. Je pénétrai sur la place sans susciter aucune curiosité."