image en-tête
titre navigation
bord gauche
image acces rapide

     
     
titre recherche

       
bord bas
chemin Cliquez ici pour imprimer


Miscellanées bruxelloises / Brussels mengelwerk, Le Castor Astral, coll. « Escales des lettres », janvier 2009.
Graphisme : Delights. Edition bilingue français-néerlandais (volume tête-bêche).
320 p. / 13 x 21 cm / 15 € / couverture cartonnée avec jaquette / cahier photographique d’Anthony Berthaud / ISBN 978 2 85920 784 7


Quel est le vrai nom de Jean-Claude Van Damme ? Le poids moyen d’une Bruxelloise ? Le nombre de réunions internationales qui se tiennent chaque année à Bruxelles ? Qui a résolu la grève des béguines ? D’où vient le « pain à la grecque » ? De combien de mètres carrés dispose chaque Bruxellois selon la commune où il réside ? Qui est le plus petit ténor ayant triomphé à La Monnaie ? Combien de navetteurs entrent chaque matin dans la Région de Bruxelles-Capitale ? De quand datent les Galeries royales Saint-Hubert ? Et les premiers grands magasins ? Comment cuisiner des choesels au madère ? Quelle est la différence entre le lambic et la gueuze ?

Voilà quelques-unes des centaines questions auxquelles les Miscellanées bruxelloises apportent enfin une réponse. En prime, l’ouvrage propose de nombreuses anecdotes plus étonnantes, plus drôles, plus révélatrices les unes que les autres.


Les Miscellanées bruxelloises : un patchwork, une mosaïque, 400 articles pour s’instruire en s’amusant.

Petite encyclopédie portative, les Miscellanées bruxelloises représentent la manière la plus inattendue et probablement la plus efficace de comprendre ce que la Région de Bruxelles-Capitale a de si particulier, elle qui est aussi une ville, dix-neuf communes (qui sont elles-mêmes des villes), la capitale de l’État belge et la capitale de l’Europe.

Pas de longs discours, pas d’analyses, mais de brèves histoires, des anecdotes, des citations, des fragments, des résumés, des exemples… Si les thèmes abordés le sont parfois avec légèreté et toujours en peu de mots, c’est peut-être parce que l’humour et les paradoxes font partie de la culture bruxelloise, fondée sur une règle qui ne date pas d’hier : « À Bruxelles, personne n’a jamais raison tout seul. »

Cet ouvrage, produit et dirigé par Francis Dannemark, a bénéficié des conseils de Roel Jacobs pour tous les aspects historiques. Il a été préparé, rédigé, discuté, amendé, relu, revu et corrigé par Roel Jacobs, Jean-Baptiste Baronian, Frank De Crits, Geert van Istendael, Daniel Fano, Francis Dannemark, Hélène Hiessler, Jean-François Caro, Virginie Pourchet, Marie Segura et Jacques De Decker. Le cahier photographique est d’Anthony Berthaud.

Une production de l’asbl Escales des lettres
réalisée avec le soutien de la Région de Bruxelles-Capitale
à l’occasion du vingtième anniversaire de sa création, le 12 janvier 1989.


Extrait : Télécharger l'extrait  FR   /   NL