Warning: Creating default object from empty value in /home/francisd/www/carnet/wp-content/themes/carnet/functions/admin-hooks.php on line 160

Note

Aux anges & Là où la lumière se pose

C’est dans moins d’un mois que paraissent « Aux anges », ainsi que « Là où la lumière se pose » de Véronique Biefnot. Ces deux romans, pourtant très différents l’un de l’autre, sont reliés entre eux par un pont inattendu : les personnages principaux de l’un rendent visite à ceux de l’autre, et inversement! Il y a aussi, ici et là, mais bien moins visibles (et ça ne doit pas l’être), des mots qui s’échangent, des phrases communes…

En cliquant sur les « Anges« , on peut découvrir le roman en quelques mots, en lire des extraits, en voir la couverture. On peut même découvrir (en grand!) le tableau de Véronique qui est inséré dans ladite couverture.

Celle du roman de Véronique, la voici, suivie de quelques mots de présentation :

 

Là où la lumière se pose

Seul le besoin viscéral de retrouver sa sœur, dont elle a été séparée alors qu’elle n’avait que huit ans, pousse Naëlle à fouiller son douloureux passé. Mais même si elle retrouvait son aînée disparue, Naëlle parviendrait-elle jamais à démêler les nœuds de leur tragique histoire? Scénario haletant entrecoupé d’énigmatiques séquences où s’élève la voix d’une enfant dans la nuit, plongée cauchemardesque dans les rites d’une inquiétante communauté, Là où la lumière se pose est un suspense incandescent sur fond de sinistre fait divers.

 ► Un thriller troublant qui est aussi l’histoire d’une quête spirituelle, un roman d’action qui ose s’aventurer du côté de la poésie, un document sur la folie et les sectes, une grande histoire d’amour… Là où la lumière se pose est tout cela à la fois.

Et c’est l’occasion pour les lecteurs qui ont aimé Comme des larmes sous la pluie (EHO, 2011 / Livre de Poche, 2012) et Les murmures de la terre (EHO, 2012 / Livre de Poche, 2014) de connaître la fin de l’histoire de Nathanaëlle/Naëlle ! (Mais que ceux qui ne connaissent pas ces deux romans se rassurent : Là où la lumière se pose se lit aussi comme un roman sans antécédents.)

Éditions Héloïse d’Ormesson (collection « Suspense »)

 

***

Nous aurons le plaisir de parler ensemble de ces livres dans un certain nombre de librairies et de bibliothèques entre avril et juin. La prochaine fois que je reviendrai mettre une petite note dans ces Carnets, je donnerai des lieux, des dates.

 

 

 

0 Commentaires ↓

Pas encore de commentaires.

Laissez une réponse