Warning: Creating default object from empty value in /home/francisd/www/carnet/wp-content/themes/carnet/functions/admin-hooks.php on line 160

Note

La puissance discrète du hasard

C’est le titre du nouveau livre de Denis Grozdanovitch, déjà évoqué ici. Je l’ai terminé hier, en sachant que je reviendrais souvent vers lui. Dans les dernières pages, D.G. écrit ceci : « Etablir un contact amical avec l’immense complexité du monde est, en filigrane, le dessein que je me suis fixé en me laissant porter par cette promenade philosophico-littéraire. »  C’est bien de cela qu’il s’agit dans ces pages écrites par un flâneur qui s’est décidé, quand il le fallait, à mettre les points sur quelques « i » .

Le grand ennemi, c’est la rationalisation intégrale de toutes choses, dans laquelle l’auteur voit la principale raison du profond désarroi de notre société et de l’effrayante pauvreté qui affecte notre esprit. Plaidant avec finesse et humour pour le retour du bon sens et de l’esprit poétique, Denis Grozdanovitch parle surtout, me semble-t-il, du respect. De ce respect que nous devrions avoir pour nous-mêmes, pour tout ce qui vit et que nous ne pouvons appréhender que par empathie, loin des méthodes absurdes dictées par le totalitarisme consumériste.

Voilà donc un livre essentiel. Non pas un livre à dévorer mais un livre à fréquenter régulièrement, sans hâte et l’esprit ouvert. Un livre promenade pour ne pas oublier l’essentiel en chemin.

0 Commentaires ↓

Pas encore de commentaires.

Laissez une réponse