Warning: Creating default object from empty value in /home/francisd/www/carnet/wp-content/themes/carnet/functions/admin-hooks.php on line 160

Note

La possibilité de Vincent Flamand

Le 7 mars, dans la collection « Escales des lettres », paraît La possibilité du garçon. Ce n’est pas un roman mais un récit, dans lequel Vincent Flamand propose un double portrait, celui de son père et de sa mère. Et donc le sien, à savoir celui d’un enfant unique qui allait former avec ses parents, et jusqu’à leur décès, un trio prodigieusement soudé. On a l’habitude de lire des histoires d’enfance où règnent maltraitance, violence, abus multiples et variés. Rien de sordide ici : c’est plutôt d’excès d’amour qu’il est question au fil des pages émouvantes de l’histoire que Vincent Flamand raconte par fragments, par petits épisodes où, chaque fois, l’anecdote ouvre sur la dimension profonde des relations qui se sont tissées au sein du cocon dans lequel il a vécu. Entre confession, poésie et psychanalyse, Vincent Flamand fait toucher du doigt les paradoxes de tout amour. Le pire n’est jamais que l’envers du meilleur et il y a, entre le trop d’amour et le trop peu, d’étranges similitudes. Il nous parle de la difficulté de grandir, en particulier si l’on n’a connu, dans l’enfance, que des grandes personnes qui, si affectueuses qu’elles aient pu être, n’étaient pas si grandes que ça. Bref, La possibilité du garçon est un livre rare qui mérite qu’on ne le passe pas sous silence.

0 Commentaires ↓

Pas encore de commentaires.

Laissez une réponse