« Martha » et « Place des Ombres » dans la Librairie des Ondes (RCF) et ailleurs…

Entretien avec Marie-Eve Stévenne, « La librairie des ondes », RCF, le 22 juillet 2017   : https://rcf.fr/culture/livres/martha-ou-la-plus-grande-joie-francis-danemark

***

BABELIO, Isanne, 5 juillet 2017

Francis Dannemark nous emmène à la rencontre d’une kyrielle de personnages tous plus attachants les uns que les autres…

C’est la magie de l’écriture de cet auteur : nous faire connaitre des personnes qui nous font regarder la vie autrement. La nostalgie, la tristesse ou la mélancolie existent dans les romans de Francis Dannemark mais ne sont là que pour nous faire observer la vie de façon plus sereine, moins aigrie.
Comme Martha, pour qui le handicap subi suite à son accident, lui permet de découvrir d’autres centres d’intérêt et de devenir curieuse de la nature qui l’entoure….

J’ai eu un immense bonheur à retrouver cet écrivain qui sait « caresser votre âme » et vous faire sourire en lisant!

https://www.babelio.com/livres/Dannemark-Martha-ou-la-plus-grande-joie/950992/critiques/1374020

***

Coup de cœur de la librairie LA CURIEUSE (Argentan), publié dans le Journal de l’Orne, 12 juillet 2017

L’été est là. Quoi de mieux que de flâner au soleil avec un bon bouquin.

Le pitch : Martin décide d’emmener sa sœur jumelle, Martha, à la rencontre de Jeanne une vieille femme, amie, de son vivant, de leur père. Martha se remet lentement d’un accident domestique survenu deux ans plus tôt qui l’a laissé partiellement amnésique et d’humeur changeante.

Jeanne doit leur remettre un roman que leur père lui avait remis pour relecture avant que les deux amis s’éloignent l’un de l’autre. Les jumeaux ignoraient que leur père avait écrit un roman. Mais ce n’est pas le seul secret que l’ancienne amie de leur père a à leur révéler… Roman coup de cœur plein de tendresse et de joie de vivre porté par l’écriture magnifique de Francis Dannemark.

https://actu.fr/normandie/argentan_61006/le-livre-la-semaine-martha-la-plus-grande-joie_10643322.html

***

LUcie & Co, Lucie Cauwe, 19 juillet 2017

Comment ne pas craquer pour la nouvelle héroïne de papier de Francis Dannemark, qui donne son prénom au nouveau roman de l’auteur, « Martha ou la plus grande joie » (Le Castor Astral, 128 pages). On la découvre originale et pétillante, mais la mémoire malmenée par un accident et la santé hésitante. On va la voir renaître lors de ce voyage en voiture qu’elle effectue en compagnie de son frère, Martin, son ange gardien. Retrouver son passé, découvrir en compagnie de son jumeau celui de leur père, s’autoriser un présent radieux.

(…)

Au fond, la seule certitude qu’on a en lisant « Martha ou la plus grande joie », c’est qu’on va vagabonder dans une nature omniprésente. Pour le reste, Francis Dannemark nous mène à sa guise, à gauche à droite, en France, en Afrique, en Irlande, dans le passé et dans le présent. Et c’est très bien comme ça. Car sa plume légère célèbre ses personnages avides d’amour, généreux et bienveillants. Les caresse et nous les rend terriblement attachants.
« J’ai écrit ces pages pour partager le sourire de Martha et sa joie », affirme l’auteur. « C’est une histoire de rencontres et de renaissance. C’est une histoire d’amour. » La fragile Martha y rayonne de chaleur humaine, sourit aux siens comme on a l’impression qu’elle nous sourit à nous.  Sa joie communicative illumine ce beau et bref roman.

https://lu-cieandco.blogspot.be/2017/07/dtpe-6-les-voyages-de-martha.html

***

MILLE VIES EN UNE, Laura W., 3 juillet 2017

Un roman frais comme la brise d’un soir d’été et chaud comme les derniers rayons de soleil… : c’est le nouveau Francis Dannemark et, comme à son habitude, il réchauffe les coeurs.

Du temps, c’est la dernière chose qu’il reste à Martha. A la suite d’un accident domestique, elle a perdu tous ses souvenirs. Ne lui reste plus que le temps d’observer et de profiter de ce que la vie lui offre, elle qui a un coeur si grand, à remplir et à offrir.

Parce que j’ai appris à connaître la plume de Francis Dannemark, je savais avant même de l’ouvrir que sa Martha me ferait du bien. Ses personnages sont solaires, ont du coeur et, même si la vie place des épreuves sur le chemin, elle leur offre également la compagnie de personnes qui leur feront du bien. Qui sont là juste au bon moment, comme on dit.

Il n’y a pas de hasard, dans les livres de Francis Dannemark. A moins que tout ne soit qu’affaire de hasard et qu’il fasse bien les choses ? Au final, peu m’importe. Seul compte le sentiment que tout est à sa place et le sourire sur mon visage une fois le livre refermé.

http://milleviesenune.com/martha-ou-la-plus-grande-joie-francis-dannemark/

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *