La misère se porte bien

La misère se porte bien

Misère (n. fém.) : nom familier du Tradescantia zebrina, plante vivace de la famille des Commelinacées. Introduite d’Amérique centrale en Europe au XVIIe siècle, elle est cultivée pour ses vertus ornementales, qui lui ont valu, à Londres, le prestigieux Award of Garden Merit de la Société royale d’Horticulture. Si elle n’est pas contenue, la misère peut devenir envahissante.

Entourée d’un jardin en forme de jungle au bord d’une rivière, une vieille demeure au fin fond de la campagne. Dans cette maison, des plantes, partout, et des aquariums où des poissons poursuivent leur tranquille et fascinant ballet.
Deux personnes vont se rencontrer là. L’une ne possède rien. L’autre, qui possédait tout, a tout perdu.
La question, pour Gaby et Simon, sera sans doute de savoir ce qui a vraiment de la valeur pour eux.

Ce roman parle d’amour, d’amitié ; de dignité aussi, dans un certain dénuement.

Comme il évoque également l’art de s’occuper de poissons exotiques et de plantes, on peut dire que c’est une lecture distrayante et instructive !

***

En lire les premières pages ? Il suffit d’aller faire un tour du côté des bonus.

***

La misère se porte bien paraît en novembre 2020 sous le label Kyrielle de l’asbl Escales des lettres. Le texte de Francis Dannemark est accompagné de vingt photographies de Michel Castermans. 

Ce roman, composé en Garamond 12.5 compte 334 pages au format 15 x 21 cm.

La couverture est née sous le crayon et le pinceau de Chris De Becker.

ISBN : 978-2-9602659-0-3

→ La diffusion de ce roman à tirage limité (c’est donc un collector) est volontairement discrète :

il n’est disponible ni en librairie ni en bibliothèque, sauf, à l’occasion, ici ou là, le temps d’une soirée de lecture accompagnée de l’expo volante des photographies de Michel Castermans ;

il n’est pas en vente sur des sites marchands ;

il n’est pas disponible en e-book.

 

Mais où, mais comment le trouve-t-on alors ?

→ Tout simplement en le commandant à francis.dannemark@gmail.com.

 

Son prix est de 15,00 €

auquel s’ajoutent les frais de port :

8,00 € pour les envois vers la Belgique et la France, soit un total de 23,00 €.

(Pour l’envoi de 2 ou 3 exemplaires vers la même adresse, les frais de port restent à 8,00 €)

Le paiement est à effectuer vers le compte de l’asbl Escales des lettres :

 

BNP Paribas Fortis

BE48 2100 1299 5527

Code BIC : GEBABEBB

en mentionnant, dans votre e-mail de commande, vos nom et adresse pour la livraison.

 

→ L’autre possibilité est d’attendre une soirée « La misère se porte bien » si votre librairie ou bibliothèque favorite en organise une, ou un moment de rencontre-lecture-expo chez des amis, si les circonstances le permettent. Ces événements seront annoncés dans la rubrique « Actualités ».