Des étoiles pour « Martha » dans LE SOIR et sur BABELIO

Un article enthousiaste de Jean-Claude Vantroyen dans LE SOIR du 5 août :

Martha - Le Soir - 5 août 2017

BABELIO,  Cécile W., 21 juillet 2017

Vous aurez déjà compris ce qui m’a plu dans ce court roman :  des personnages – principaux mais aussi secondaires – attachants, meurtris parfois mais cultivant un bel optimisme, qui se croisent ou se suivent, qui se parlent, se dévoilent, s’interrogent. Des hommes et des femmes qui se retournent sur ce qu’a été leur vie, puis font face à ce qu’ils peuvent et veulent encore en faire.
Une fois de plus, Francis Dannemark fait mouche : il m’amène à voir la vie autrement, à me donner envie de profiter de ces instants précieux, de ces minutes passées à écouter le chant de l’eau, du soleil sur la peau, et des rencontres impromptues qui peuvent s’avérer si belles et délicates. Il m’a donné envie de passer du temps avec Martha, cette femme touchante, qui semble perdue mais qui comprend finalement si bien et qui voudrait rester maîtresse de sa vie malgré tout, mais aussi – et peut-être surtout – avec Jeanne, pour qu’elle puisse, une fois encore, si elle le souhaite, raconter ses souvenirs.
Une fois de plus, il y a là de la magie, faite de douceur, d’amour (dans tous les sens du terme), de bienveillance et de joie, qui m’a plongée dans une bulle, le temps d’un moment hors du temps.

https://www.babelio.com/livres/Dannemark-Martha-ou-la-plus-grande-joie/950992#critiques

et http://margueritelit.canalblog.com/archives/2017/07/21/35495807.html

 ***

BABELIO, Manika, 31 juillet 2017

Une belle histoire de rencontres, de gémellité, d’amour aussi, un récit tout en finesse et poésie.

Quand les souvenirs remontent avec l’envie du partage et font renaitre des images qui avaient complètement disparu, cela donne une sensation de connexion, d’émotions, d’harmonie et de tendresse, entre tous les personnages. Le cap du jugement n’est plus là, c’est la sagesse qui éclot.

https://www.babelio.com/livres/Dannemark-Martha-ou-la-plus-grande-joie/950992/critiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *