image en-tête
titre navigation
bord gauche
image acces rapide

     
     
titre recherche

       
bord bas
chemin Cliquez ici pour imprimer
Stefaan Van den Bremt

Stefaan van den Bremt, né à Alost en 1941, vit à Bruxelles.

Il fait ses débuts en 1968 avec des poèmes appartenant au Nouveau Réalisme et se distingue par un important engagement social.

Il s'affirmera progressivement comme le principal poète politique des années 70.

À cette époque, sa poésie traite de sujets de société tels que la crise économique, le chômage, les hommes politiques et les PDG. À cette époque, il écrit également des textes pour le théâtre et des chansons.

À partir des années 80, son œuvre se fait intimiste, dans une veine plus classique. Van den Bremt délaisse ses poèmes politiques au profit d'une poésie érotique.

Dans les années 90, le travail sur le langage occupe une place de plus en plus importante dans son œuvre. Une anecdote autobiographique constitue souvent le point de départ de ses poèmes qui, sur un plan plus général, traitent de la condition humaine.

Van den Bremt est également connu pour ses traductions de Verhaeren, Maeterlinck, Brecht et Kafka, entre autres. Il est par ailleurs un grand promoteur de la littérature latino-américaine.

En français, il a publié Toast, recueil de poèmes écrits entre 1971 et 1995 et qu'il a lui-même traduits, avec l'aide de Jacques de Decker, pour la collection "Temps poétique" aux éditions Autres Temps.

Dans la collection « Escales du Nord » : Racines d’un nuage.

(photo ©Sven van Baarle)